Femme et Numérique

femme et numerique
ActualitéLeave a Comment on Femme et Numérique

Femme et Numérique

Représentation des femmes dans le numérique

De l'Ombre à la Lumière, l'égalité des genres dans le monde numérique

Dans l’arène du numérique, où les idées s’entremêlent et où l’innovation est la clé, il est impératif de célébrer et de mettre en lumière les femmes qui ont marqué et continuent de marquer cette sphère en constante évolution. L’égalité des genres dans le monde numérique est une question cruciale, et cet article se veut un hommage vibrant aux femmes qui, par leur ingéniosité, leur leadership et leur détermination, façonnent le futur de la technologie. Découvrez l’impact et l’empowerment de la femme dans l’ère numérique. Explorez notre contenu dédié à l’inclusion, l’innovation et l’autonomisation, mettant en lumière le rôle essentiel des femmes dans le domaine numérique. Rejoignez-nous pour explorer les opportunités, défis et inspirations liés à la convergence de la femme et du numérique en constante évolution

Anecdote : premières femmes reconnues et célèbres dans le secteur IT

L’histoire de l’informatique est jonchée de noms masculins, mais il est crucial de ne pas oublier les pionnières qui ont ouvert la voie. De Grace Hopper, la mère du COBOL, à Ada Lovelace, la première programmeuse de l’histoire, ces femmes ont laissé une empreinte indélébile sur le paysage numérique et méritent une reconnaissance éternelle
  1. Ada Lovelace : considérée comme la première programmeuse de l’histoire, Ada Lovelace a travaillé avec Charles Babbage sur la conception de la machine analytique, une machine précurseur de l’ordinateur moderne.
  2. Grace Hopper : Grace Hopper est une informaticienne américaine qui a développé le premier compilateur pour ordinateur. Elle a également contribué au développement du langage COBOL, qui est encore utilisé aujourd’hui.
  3. Karen Spärck Jones : Karen Spärck Jones est une chercheuse britannique en informatique qui a contribué au développement de la recherche en traitement de texte et de la recherche d’informations.
  4. Radia Perlman : Radia Perlman est une ingénieure américaine qui a développé le protocole Spanning Tree Protocol (STP), qui est utilisé pour éviter les boucles dans les réseaux informatiques.
  5. Sheryl Sandberg : Sheryl Sandberg est une dirigeante d’entreprise américaine qui a travaillé pour Google et est actuellement la directrice des opérations de Facebook. Elle est également l’auteure du livre à succès « Lean In: Women, Work, and the Will to Lead », qui a inspiré de nombreuses femmes à poursuivre des carrières dans les technologies.
La représentation des femmes dans le domaine du numérique est difficile à estimer.
Le secteur du numérique a longtemps été perçu comme le royaume des hommes. Cependant, de nombreuses femmes ont brillé dans l’ombre, apportant des contributions significatives aux domaines de la programmation, de l’intelligence artificielle, de la cybersécurité et bien d’autres. Il est temps de révéler ces génies méconnus, de raconter leurs histoires et d’inspirer la prochaine génération.
 En effet, le nombre de femmes représentées dans le domaine de l’informatique et des technologies de l’information (IT) varie selon les pays, les entreprises et les postes occupés. Cependant, selon diverses études et rapports, les femmes sont sous-représentées dans l’industrie IT. Par exemple, une étude de 2021 menée par l’Union européenne a révélé que les femmes représentaient environ 17% des personnes travaillant dans le secteur IT en Europe.  Par ailleurs, aux États-Unis, selon le rapport Women in Tech 2021 de TrustRadius, les femmes représentent environ 26% de la main-d’œuvre dans l’industrie IT.
Voici quelques chiffres-clés sur la place des femmes dans le numérique :
  1. Selon une étude de 2021 de l’Union européenne, les femmes représentent environ 17% des personnes travaillant dans le secteur des TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) en Europe.
  2. Aux États-Unis, selon le rapport Women in Tech 2021 de TrustRadius, les femmes représentent environ 26% de la main-d’œuvre dans l’industrie IT.
  3. En France, selon le rapport de la Commission Femmes du Numérique de 2020, les femmes représentent environ 33% des professionnels du numérique, mais seulement 27% des entrepreneurs du numérique.
  4. Toujours en France, selon l’INSEE, seulement 22% des diplômés en informatique sont des femmes.
  5. Selon une étude de l’OCDE de 2019, les femmes sont sous-représentées dans les métiers du numérique dans tous les pays de l’OCDE.
Ces chiffres montrent clairement que les femmes sont sous-représentées dans le secteur du numérique. Cependant, de nombreuses initiatives sont mises en place pour encourager plus de femmes à se lancer dans des carrières dans ce domaine et pour favoriser leur progression.
Finalement, ces chiffres montrent clairement que les femmes sont sous-représentées dans l’industrie IT. Par ailleurs, de nombreuses initiatives sont mises en place pour encourager plus de femmes à se lancer dans des carrières dans ce domaine et pour favoriser leur progression.

Des entreprises qui s'engagent vers un numérique inclusif

Des entreprises en France s’engagent également à promouvoir la diversité et l’inclusion dans toutes ses activités, y compris l’entrepreneuriat.

Pionnières de l'Informatique : Traverser les Frontières du Temps

L’entreprise Orange par exemple a mis en place des initiatives pour aider les femmes à acquérir des compétences numériques et entrepreneuriales, notamment en proposant des formations et des programmes de mentorat. Enfin, Orange a créé la Fondation Orange, qui soutient des projets d’entrepreneuriat social dans les pays où l’entreprise opère, avec une attention particulière aux projets portés par des femmes pour un numérique plus inclusif.

Qu'est ce que l'on entend par : "numérique inclusif" ?

Un numérique inclusif est un concept qui vise à garantir que tout le monde ait accès aux technologies numériques et puisse en bénéficier pleinement, quel que soit son âge, son sexe, sa race, sa nationalité, sa situation géographique, son niveau d’éducation ou ses compétences numériques. Il s’agit donc de s’assurer que personne ne soit laissé pour compte dans l’utilisation et l’accès aux technologies numériques.
Le numérique inclusif ne concerne pas seulement l’accessibilité physique, mais également l’accessibilité économique, culturelle et sociale. Il vise à créer des conditions équitables pour l’accès aux technologies numériques, à renforcer la diversité et l’inclusion dans le développement des technologies, ainsi qu’à encourager l’éducation et la formation numériques pour tous. En somme, un numérique inclusif est un numérique qui prend en compte les besoins et les attentes de tous les individus, sans discrimination ni exclusion, afin de favoriser l’inclusion sociale et l’égalité des chances dans l’utilisation des technologies numériques.

Les Femmes dans la Tech à l'Aube de l'Innovation

À l’aube de l’innovation continue, les femmes continuent de redéfinir les frontières du possible dans le numérique. Que ce soit dans le développement de technologies propres, l’exploration spatiale ou la réalité virtuelle, elles laissent une empreinte indélébile, façonnant un avenir où l’égalité des genres est la norme.

Reshma Saujani

Reshma Saujani - Fondatrice de Girls Who Code.
Reshma Saujani a fondé « Girls Who Code » en 2012, une organisation visant à encourager les filles à s’impliquer dans les domaines de la science, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STEM). Son engagement à combler le fossé de genre dans la tech a inspiré des milliers de jeunes filles à poursuivre des carrières dans ces domaines.

Reshma Saujani

Dr. Fei-Fei Li, professeure en informatique et intelligence artificielle, est une pionnière dans le domaine de la vision par ordinateur. Elle a dirigé l’équipe Google Brain et a contribué au développement de technologies d’apprentissage profond. Actuellement, elle dirige le Stanford Artificial Intelligence Lab et se consacre à l’éthique de l’IA.

Sheryl Sandberg

En tant que directrice des opérations (COO) de Facebook, Sheryl Sandberg est une figure emblématique de la Silicon Valley. Elle a été un leader et une défenseure des femmes dans la technologie.
Ces femmes ont toutes joué un rôle important dans l’histoire du numérique et ont contribué à façonner l’industrie telle que nous la connaissons aujourd’hui. La suite de l’histoire s’écrit aujourd’hui. Découvrez l’atelier entreprendre (dédiée aux femmes)  : « je me lance dans l’entrepreneuriat », « écrire pour le web »
Alors que nous naviguons à travers les océans du numérique, il est essentiel de reconnaître, célébrer et encourager les femmes qui contribuent à la trame même de cet univers. Leurs réalisations et leurs histoires sont les piliers d’une ère numérique où l’équité et la diversité sont au cœur de l’innovation. En mettant en avant les femmes dans le numérique, nous construisons un avenir où le génie n’a pas de genre, et où la technologie devient une toile tissée par des esprits brillants, indépendamment de leur sexe.
Sources intéressantes
Ou trouver le livre « Ordinateur : adjectif désignant Dieu mettant de l’ordre dans le monde. » Cette définition du Littré est un point de départ pour expliquer pourquoi si peu de femmes sont informaticiennes. Les fantasmes de pouvoir qui ont accompagné la naissance de l’ordinateur faisaient davantage partie de la socialisation des hommes que de celle des femmes. En effet, si celles-ci ont la charge de la transmission des règles de la société (en particulier vers les enfants), elles ne sont pas supposées les écrire. À partir des années 80, les métiers de l’informatique ont gagné en prestige et les hommes s’y sont engouffrés en masse. À l’approche de 2020, les objets numériques sont partout et nous servent d’interface avec le monde social. Or, le digital est un univers conçu, programmé, installé et maintenu par quelques hommes blancs de milieu socioprofessionnel favorisé, pour un public d’hommes et de femmes de tous âges. Cette situation n’est pas satisfaisante, qu’on la regarde sous l’angle économique (l’entreprise se prive de la moitié des talents) ou sous l’angle de la justice sociale et de l’égalité entre les femmes et les hommes. Isabelle Collet livre avec clarté le fruit de quinze ans de recherche sur l’inclusion des femmes dans le numérique et propose des solutions pour relever les défis et les obstacles posés par l’IA en lien avec le genre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top

Pigeon Voyageur

X